Les saisons de Call of Duty: Warzone et Modern Warfare repoussées : « ce n’est pas le moment »

Plusieurs grandes villes des Etats-Unis sont en proie à des manifestations d'envergure (suite à la mort de George Floyd). L'industrie du jeu n'y est pas indifférente et repousse certains de ses événements – comme les prochaines saisons des différents Call of Duty. 

EZeC0ssUcAAlyNO.jpg

Le 25 mai dernier à Minneapolis, George Floyd trouvait la mort dans le cadre de son arrestation par la police locale – George Floyd, noir américain, était menotté et allongé au sol ; l’officier Derek Chauvin qui procédait à son arrestation est néanmoins resté agenouillé sur son cou pendant au moins sept minutes, provoquant son asphyxie puis son décès, malgré les plaintes de l’interpelé et de la foule alentour. La scène était filmée, a été largement relayée sur les réseaux sociaux (alors que les poursuites engagées contre le policier tardaient à être initiées) et depuis une semaine, l’événement est à l’origine de très nombreuses manifestations, pacifiques ou violentes, dans plusieurs grandes villes américaines et dans le reste du monde. Et aujourd'hui, le président Donald Trump menace de déployer l’armée sur le territoire américain pour restaurer « la loi et l’ordre ».
La mort de George Floyd fait évidemment écho aux problématiques racistes qui touchent les Etats-Unis de longue date et les réactions sont nombreuses, que ce soit dans le monde politique, mais aussi dans les milieux du sport (où les prises de parole se multiplient), de la musique (à l'arrêt ce mardi pour protester contre les violences policières aux Etats-Unis), mais aussi dans l’industrie du jeu vidéo.

Hier, Sony annonçait repousser sa présentation des futurs jeux à venir sur PlayStation 5 afin de « permettre à des voix plus importantes d'être entendues ». D’autres studios adoptent la même approche : Activision annonce ainsi que les lancements des prochaines saisons de Call of Duty: Modern Warfare et de son Battle Royale Warzone, ainsi que de la saison de Call of Duty Mobile, sont retardés à une date ultérieure, estimant que « maintenant, ce n’est pas le moment » – on comprend qu’il ne soit pas de bon ton de mettre actuellement en avant un jeu dont le gameplay repose sur des affrontements plutôt réalistes, alors que des affrontements violents se déroulent actuellement dans les rues américaines.

D’autres studios se mobilisent également sur les réseaux sociaux : en plus d’Activision Blizzard qui indique sur Twitter son soutien « à ceux qui se dressent face au racisme et aux inégalités », Xbox a repris à son compte le message de Sony PlayStation « dénonçant le racisme systémique et les violences contre les communautés noires », Bungie entend lutter contre « les injustices racistes » et entend « aider à créer un changement positif », Bethesda entend « élever la voix contre l’oppression et le racisme », et on pourrait multiplier les exemples émanant de Riot Games ou Naughty Dog, ou encore d’équipe d’esport comme Cloud9 et Team SoloMid.

Manifestement, après la crise sanitaire (alors que le virus circule encore, a fortiori aux Etats-Unis) et la crise économique qui en découle (au cours des sept dernières semaines, 33,5 millions de personnes se seraient inscrites au chômage outre-Atlantique), la crise sociale que connaissent les Etats-Unis depuis quelques jours bouleverse encore un peu plus à la fois les projets et les certitudes notamment de l’industrie du jeu.

Réactions (18)

Afficher sur le forum

  • En chargement...

Que pensez-vous de Call of Duty: Warzone ?

1 aime, 2 pas.
Note moyenne : (3 évaluations | 0 critique)
4,7 / 10 - Moyen

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.