Critiques et tests RSS

  • 6 févr. 2020
    For Honor a su susciter une grosse hype qui n'a eu d'égal que la déception d'une partie des joueurs, mais pas pour les raisons habituelles. Deux ans après sa sortie, je suis retourné sur le bébé PvP de Ubisoft pour voir si les choses avaient changé. Mais d'abord, retour sur le jeu :

    Sur le papier :
    - un système de combat complexe et souple adapté au PvP (histoire de changer)
    - trois directions pour attaquer ou se défendre qui enrichissent les combats
    - la possibilité de feinter et de casser les blocages
    - des classes vraiment particulières et uniques
    - du PvP équilibré (arrêtez de rire)
    - des graphismes qui claquent
    - des arènes aux enjeux variés

    Jeu en main :
    - un système qui tient ses promesses, même si on s'aperçoit vite que certaines classes peuvent bourriner avec seulement deux boutons enchaînés... et qu'il faudra du skill pour s'en sortir avec peine. Vraiment dommage, parce que même s'il est possible de gagner contre ces tacticiens de génie, le fait de devoir suer à grosses gouttes contre un adversaire qui répète inlassablement les deux mêmes attaques démontre un manque de jugeote au moment du développement.
    - le système directionnel est top. Cela change vraiment la façon de percevoir le combat. On regrettera que certains coups ne sont "mystérieusement" pas bloqués lorsque l'avatar a décidé que, non, il ne bloquerait pas à temps. Le ragequit nous guette.
    - les feintes et les brise-gardes (qui vont souvent de paire) sont très bien fichus, c'est l'un des points forts du jeu qui donne du sel au combat.
    - les classes sont grosso-modo bien équilibrées dès lors qu'on connaît leurs avantages et faiblesses, à l'exception de quelques unes bénéficiant des fameux enchaînements binaires difficiles à casser. Mention très bien pour leur variété répartie à travers les trois factions. Chaque classe est vraiment unique, même si elles appartiennent chacune à des catégories.
    - l'équilibrage est difficile à discerner, car tout dépend réellement du niveau des participants. Une classe jugée très forte et facile d'accès ne vous posera sans doute aucun problème, dès lors que vous aurez de l'expérience. Le jeu est trop complexe pour simplement se résumer à l'équilibrage classique des MMO.
    - côté graphismes, c'est très correct pour un jeu sorti en 2017 et qui embarque une dimension multi. Les animations sont tops.
    - Les arènes se résument à peu de chose. Bon, c'est un jeu de combat mais on pouvait s'attendre à mieux : domination, match à morts, duel et double duel. C'est pauvre.

    Au final, For Honor est un jeu réussi et techniquement très abouti. Le plaisir du combat n'a d'égal que le sentiment de progression. On passe bien vite la campagne solo qui n'est là que pour introduire le PvP (mais qui reste très acceptable en terme de narration et de temps de jeu) et on se rend vite compte que pour affronter d'autres joueurs, il va falloir faire quelques tours en entraînement. Plutôt bien fait, ils permettent d'apprendre l'essentiel et on y retourne à intervalles réguliers pour y apprendre des enchaînements et des techniques toujours plus poussées afin de dominer des adversaires qu'on espère tout aussi passionnés. Un régal.

    Alors pourquoi parler de déception au final ? Le jeu a tenu ses promesses, il est agréable à jouer, on sent les coups passer et on trépigne sur son fauteuil à chaque esquive de justesse en hurlant de joie lorsqu'on parvient à passer un finish-him après un blocage parfait. Le problème de For Honor, ce n'est pas For Honor, c'est Ubisoft. Comme à son habitude, la société canadienne a tout misé sur l'aspect du jeu pour générer la hype et n'a pas mis un rond dans les serveurs. On joue en peer to peer. Non mais what ? ! ? Bienvenue sur les serveurs de l'an 2000 les gars !

    Pire : le match making est le plus mauvais que j'ai vu de toute ma vie et je pèse mes mots. Non seulement il est lent et vous passerez presque aussi longtemps à attendre le lancement de la partie qu'à jouer (et je ne plaisante pas) , mais il est codé avec l'anus du stagiaire-esclave. Quelques exemples de ce qui ne va pas :
    - décision de la classe à jouer APRES avoir trouvé un groupe ou un adversaire, ce qui rajoute du temps d'attente.
    - comme on choisit après coup mais qu'il faut bien essayer de mettre les joueurs par niveau, le matchmaking vous range par catégories de réputations générales... calculées sur la base de la totalité de celles de vos personnages. Vous débutez sur une nouvelle classe ? BIEN FAIT POUR VOUS ! Vous allez rencontrer des joueurs qui maîtrisent parfaitement la leur alors que vous essayez de vous dépatouiller avec ce nouveau personnage. N'aviez qu'à pas être si fort avec une autre classe aussi !
    - temps de chargements de la mort ! Mon TO8 lançait les jeux plus vite que ça ! Il suffit qu'un des joueurs ait une mauvaise connexion et ça prend dix ans !
    - déconnexions aléatoires si le joueur qui accueille la partie s'en va. So 2002 !
    - Et comme c'est encore pas assez de bonheur, on en rajoute une louche à la fin, hein ! Après le combat, passage obligé de plusieurs secondes sur le tableau des scores (alors qu'on peut le regarder de toute façon après) pour enchaîner avec le détail des gains d'XP et puis on donne la possibilité aux joueurs de valider le lancement d'une nouvelle partie pour éviter d'avoir à rechercher un nouveau groupe/adversaire... seulement voilà, il y a des choses à faire avant ! Oui parce que si vous voulez déposer des troupes pour participer à la guerre ou reprendre des ordres (quêtes pour recevoir de l'XP en plus) , c'est uniquement durant ce nouveau temps d'attente obligatoire où on patiente pour que tout le monde valide et pas PENDANT le prochain temps de chargement ou en sortant du groupe en cumulant les gains ! Ç'aurait été bien trop simple !

    En bref, pour 5 minutes sur une domination et 3 minutes sur un duel, on passait en moyenne presque autant de temps (quand ce n'était pas plus) à attendre à la sortie du jeu. On abandonnait très vite les activités ou la population n'est pas annoncée comme "forte" ou "très forte" parce que sinon, on ne jouait presque pas, l'attente se démultipliant lors des tentatives absurdes de ce mathmaking tout aussi absurde. Ubisoft aurait pu faire de For Honor un monstre sacré du multi-PvP, mais parce que rien n'a été fait pour améliorer l'expérience en ligne à ce niveau, j'avais fini par baisser les bras et arrêté d'y jouer.

    Deux ans plus tard :
    Première constatation, Ubisoft n'a pas investi dans des serveurs dédiés ou modifié le matchmaking. Si le contenu a (un tout petit peu) évolué, il n'en reste pas moins que les mêmes écueils majeurs persistent aussi bien à ce niveau que dans le gameplay. Bien loin de régler les problèmes, la société canadienne n'a finalement fait que rajouter de nouvelles classes payantes et une arène pas terrible (un rush asymétrique avec boss à battre ou défendre à la fin) . C'est toujours aussi pauvre. On sent que les problèmes pourtant parfaitement réparables (comme ce matchmaking de l'Enfer) sont laissés de côté au profit de ventes de DLC. EA style.

    Et pendant qu'on y est : méthode Evolve, hein ! Parmi les nouvelles classes, on trouve des techniques complètement broken ! Trois coups rapides pratiquement inesquivables et goodbye les PV, même sur un gardien ou un tank ! Une seule prise et hop, vous êtes vidés de votre endurance (donc virtuellement mort) , parce que c'est ça la bonne tactique pour vendre du DLC : rendre l'ancien contenu obsolète, peu importe si le gameplay des anciennes classes était appréciés des joueurs. Achète ou meurs.

    En conclusion :
    Si For Honor est sans conteste un excellent jeu de combat et que les duels (seul gameplay réellement divertissant passé un certain niveau) sont toujours aussi attrayants malgré ses défauts et même si je dois admettre qu'il détient le meilleur système de combat PvP que je connaisse (dépassant largement celui d'Absolver, pourtant très bon aussi) , For Honor traîne son éditeur comme un boulet à chaque pied. Rien n'est fait pour que cette expérience s'améliore ou s'enrichisse et donc rien n'est fait pour vous garder en ligne sur le long terme. Si vous n'avez jamais essayé ce jeu et que vous vous languissez de bon PvP, faites-vous plaisir à la prochaine promo. Si en revanche, vous étiez partis à cause des soucis techniques susmentionnés, sachez que rien n'a vraiment changé.
    Publié le 6 févr. 2020 à 19:11, modifié le 6 févr. 2020 à 20:19
  • 4 déc. 2019
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Par Tofoufoux
    Après maintenant plusieurs années de jeu, et ayant expérimentés les modes compétitifs, classiques, et détente, je ne vois pas le jeu vieillir.
    Avant de détailler mon avis sur le jeu, je tiens à noter que je ne me suis pas intéressé au jeu à un niveau compétitif élevé.


    Un jeu actuel, malgré son ancienneté

    Conscient d'avoir rejoint la communauté très tardivement, je suis agréablement surpris de voir que les développeurs continuent après des années d'implanter de nouveaux modes de jeux comme le mode Blacksite il y a peu. C'est sans doute ce genre d'ajouts qui fait la force du jeu, offrant un contenu neuf aux joueurs et à la communauté, permettant de continuer à jouer sans se lasser.
    On a vu que Valve, par le biais de Counter-Strike: Global Offensive a su satisfaire l'ensemble des profils de joueurs. Ainsi le joueur plus casual, trouvera son plaisir sur les modes standards ou détente comme Démolition, ou Sniper Volant ; tandis que le joueur adepte du tryhard cherchera à améliorer son rang.

    CS GO reste encore aujourd'hui un des jeux phares de la scène e-sport, référent du FPS PC, et ne démérite pas ce statut. On continue de voir des compétitions lors de grands événements, l'audience reste encore largement présente, que demander de plus pour voir un jeu perdurer à travers les années ?

    Je reste cependant curieux de voir comment peut évoluer la licence qui malgré son âme encore bien ancrée, devra sans doute, dans les prochaines années se renouveler.

    Avis aux plus réticents qui n'ont pas encore eu la joie de tester ce jeu, sachez qu'on le trouve pour moins de 10 euros sur des sites tiers, mais aussi en solde sur le Steam Store, et qu'il serait dommage de passer à côté de ce jeu. Un must-have pour les fans de FPS sur PC.
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 28 nov. 2017
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 2 ans.
    5 personnes sur 11 ont trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de Kejin Kejin
    Pour commencer, étant un joueur très fan de l'univers Star Wars, j'ai sauté sur le jeu quand il est sorti. J'ai actuellement une centaine d'heures de jeu à mon actif.

    Ce test se veut objectif, aussi voici les bons points :

    - Le jeu est très beau,  vraiment, en plus d'être accessible (il peut tourner sur certaines vielles patates sans trop soucis) ;
    - Le gameplay est là aussi au rendez-vous avec des armes et des sorts variés, certains plus puissants que d'autres mais comme dans n'importe quel jeu ;
    - La campagne, même sans être exceptionnelle, est très bien ficelée avec une histoire et un personnage intéressant ;
    - Pour débloquer des armes ainsi que des améliorations dans les parties multijoueurs, il vous suffit de les utiliser et donc de faire des kills avec ;
    - L'univers, même si c'est un bon point très subjectif.

    Et là, vous me direz : et bha, il a l'air très bien ce jeu, où est le problèmes kejin ?
    Pauvre fou...

    Les soucis :

    Tout d'abord, vous n'êtes pas sans savoir que le jeu est extrêmement critiqué vis-à-vis de ses micro-transactions et de son Pay 2 Fast. Non sans raisons certes, cependant c'est un tantinet plus grave que Darth Vader ou Luke à 60.000 crédits (descendu à 10.000 crédits après le coup de gueule de joueurs sur Reddit) .

    Cependant, pour vous expliquez les points suivants, il faut que je vous explique le système de niveaux et de Star Cards dans ce Star Wars Battlefront 2.
    Il y a trois "niveaux" à monter sur Star Wars Battlefront 2 : le niveau du compte, le niveau du soldat, le niveau de Star Cards.

    Le niveau de soldat permet de débloquer un emplacement de Star Cards (jusqu'à trois emplacements au total) , une fois les emplacements débloqués, prendre un niveau dans cette catégorie revient surtout à débloquer des emotes exclusives. Un type de niveaux donc purement cosmétique qui demandera simplement que vous jouiez pour gagner de l’expérience.

    Le niveau du compte et le niveau de Star Cards, eux, sont là pour freiner votre progressions, et... ça marche bien.

    En effet, si vous n'avez pas envie de dépensez 20 euros dans des lootbox pour être sur d'avoir une Star Cards Tier4 (le niveau max) , même si (joie de l'aléatoire) vous pourriez l'avoir, mais pas forcément sur votre classe de prédilection ou que vous préférez jouer. Néanmoins vous serez capable de l'équiper.

    Sinon, pour les moins riches (ou pour ceux qui considèrent que payer encore alors que vous venez de prendre la boîte à 40 euros, c'est un petit peu du foutage de gueule...) , voici ce qu'il vous faudra faire : avoir le bon niveau de Star Cards et le bon niveau de compte.

    Pour avoir le bon niveau de compte, rien de plus sorcier : jouer.

    Pour avoir le bon niveau de Star Cards... avoir des Star Cards... En effet chaque carte possédée par unité donne un niveau total de Star Cards. Par exemple :
    Sur mon commando, j'ai 3 cartes vertes (Tiers 2) et 1 carte bleu (Tier3) , mon niveau de Star Cards sur le commando sera donc de 9 (3x2 = 6 + 3 = 9) .

    Il faut cependant que vous sachiez que le niveau que vous avez sur une classe n'a rien à voir avec le niveau que vous avez sur une autre. Du coup, si sur mon commando j'ai 9 niveaux de Star Cards, cela ne sera valide que sur mon commando.
    Et pour fabriquer ses cartes et/ou avoir une chance de les looter, vous aurez besoin de crédits, vous en obtenez environ 200 à 300 par partie. Avec ces crédits, vous pourrez acheter la lootbox de soldat à 4000 crédits qui vous donnera, en fonction de votre chance, 4 cartes (basiques) + des craftings parts. Ces craftings parts que vous récupérez (environs 45 par lootbox) vous serviront à améliorer les Stars Cards que vous avez déjà et le cas échéant, à créer celles qui vous plaisent.

    Maintenant regardons de plus prés combien il nous en faut pour up une carte :

    (T1 créé 40) => (T2 vert 80) => (T3 bleu 120) => (T4 violet 480) pour un total de 720 crafting parts. Améliorer une carte au maximum demande 720 crafting parts, à coup de 45 par coffres à 4000 crédits.

    Et il est là, le problème, car 720 : 16 = 45

    16 x 4000 crédits = 64 000 crédits pour créer une cartes T4 (violette) . Sauf que par perso, vous en avez trois à faire : 192 000 crédits pour un personnage. Rajoutez à cela que pour débloquer vos niveaux de cartes, afin d'en créer des violette, il faudra créer les autres à coté, ce qui vous revient encore à X crédits... 192 000 + X crédits pour un personnage, c'est quand même un certain temps de jeu.

    Allez maintenant, soyons fou, vous êtes extrêmement fan, vous avez du temps de jeu, vous voulez : un personnage de base, full équipé, 1 héros gentil, 1 héros vilain, 1 classe avancée, 1 véhicule, 1 vaisseau, 1 vaisseau de héros gentil et 1 vaisseau de héros vilain.
    8 x 192 000 +x = 1 536 000 crédits + X pour profiter de tout ce que vous aimez dans le jeu... à coup de 200 / 300 crédits par parties de 20 minutes. On arrondi ? 250 / 20 minutes.

    1 536 000 : 6000 = 256 crédits, il vous faudra jouer environs 6000 parties de 20 minutes pour atteindre 1 536 000 crédits, soit 2000 HEURES de jeu. N'oubliez pas X en plus.

    Et pour une classe seulement ? 192 000 : 750 = 256, soit 750 parties de 20 minutes pour atteindre 192 000 crédits+ X... soit 250 heures de jeu pour un personnage.

    Je ne suis pas une tête en math, mais je ne suis pas tout à fait sûr que ce soit normal de devoir jouer 250 heures pour débloquer un personnage de base à son potentiel maximum.

    Vous rajoutez à cela un deuxième ÉNORME soucis : il n'y a pas de killcam. Cela implique quoi du coup ?

    - quand vous êtes un nouveau joueur et que vous mourez, vous ne pouvez pas savoir ce que vous avez fait comme erreur, donc vous ne pouvez pas vous améliorer.
    - ça incite les gens à tricher sans avoir peur des conséquences. Nous sommes sur un FPS, sans killcam et moyen de report pour triche, il y a déjà à foison du aimbot, du wallhack, du speedhack. J'ai joué pendant un sacré moment au jeu et entre ça et le spawn kill, vous pouvez lâcher votre clavier et votre souris car vous ne jouerez plus. :/

    On résume : EA, en seulement deux semaines, a réussi à tuer son jeu. Nous pouvons tous applaudir, car en plus d'avoir privilégié les riches et les tricheurs, a pris tout fan de Star Wars pour un sacré pigeon.
    Écoutez, moi, franchement, j'ai acheté ce jeu avec ma première paye, j'étais super content de me l'acheter et là maintenant je regrette. J'aurais préféré garder cet argent pour noël.

    Le seul bon conseil que je peux vous donner : fuyez, ne vous faites pas avoir comme moi où pleins d'autres passionnés.
    5 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 19 mai 2017
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu et il y a plus de 2 ans.
    0 personne sur 2 a trouvé cette critique utile.
    Bonjour à tous,
    Oui... ! En effet, on nous présente Destiny 2 avec une fois de plus les mêmes ennemis. Bon, c'est la suite de l'histoire, d'accord. Mais où sont les nouvelles races d'extraterrestre. Pourquoi encore une nouvelle fois le pistolet d'o. Pourquoi un seul nouvel assau. Pourquoi un seul nouveau rai. Et pour finir, pourquoi pas aussi une nouvelle classe de personnag.

    Malgré des nouveaux points forts dans le jeu, on nous fait encore de la récupération qui peut faire douter de la suite des événements. Pour le saison pass, je pense que je vais patienter gentiment...
    J'ose espérer qu'on ne va pas retomber avec des quêtes dans les mêmes lieux qu'autrefois, vu le manque d'informations sur ce qu'ils ont gardé de l'ancien Destiny.
    En bref, ma tête est pleine de renards... md. Mais angoissé. A suivre de près.
    0 personne a trouvé cette critique utile.
  • 30 avril 2017
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 2 ans.
    Bonjour,

    Le gros point positif pour ce FPS est l'absence pure et simple de cheaters, c'est vraiment génial !
    Tu payes le jeu 35 euros (sur un site tiers) facilement et après les skins, emotes, etc. s'obtiennent en jouant (il est possible de payer pour en avoir plus vite, mais ce n'est vraiment pas nécessaire) .

    En trois ou quatre jours de jeu, j'ai obtenu le niveau requis pour ranked : le Elo allant de 1 000 à 4500 environ (bronze étant 1000, silver 1500, gold 2000, platine 2500, diamant 3000, master 3500, 4000 grandmaster) .
    J'ai obtenu le gold sans difficulté et j'ai enchainé les défaites jusqu'en bronze (mauvais système de placement) , après 30h de jeu, j'ai trouvé un perso à tryhard en favori... Je suis monté gold rapidement (et j'ai rencontré beaucoup de joueurs en match de placement, réduisant ma progression) . 
    Une fois "platine", j'ai du mettre une semaine à peine à monter master (à partir du diamant, 10h par jours) .

    C'est complétement minable. La communauté est infecte à partir de 3 000 de Elo, les diamants sont majoritairement des trolls et des flamers. Les reports ne changent rien à priori, les gens s'insultent dès que le match n'est pas une victoire facile et ça plombe vraiment tout. Aucunement l'envie de jouer avec ce type de personnes. Mon Elo baisse seul, ne jouant plus.

    Quand blizzard sera capable de bannir ou de kick les flamers et les trolls comme Riot Games le fait pour LoL, pourquoi pas un retour. En attendant, c'est pathétique.
  • 22 nov. 2016
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    Par Avatar de Onirim Onirim
    Avec son histoire crédible, son ambiance grave et juste sans être étouffante, et son gameplay bien dosé, The Division est un jeu qui ne laisse pas de marbre.

    Si le PvE solo est sympa, le PvE coopératif (en groupe de quatre) est juste génial.
    La réalisation est excellente, et depuis le patch 1.4, la difficulté à haut niveau est au rendez-vous.
    L'histoire progresse en parallèle des options gameplay, et des choix ont été faits afin de garantir une atmosphère apocalyptique (pas d'HV, pas d'échanges faciles avec les autres joueurs, hors matériel looté par les membres du groupe) . Les missions de groupe peuvent être de réels challenges, avec leurs choix tactiques, leurs bonnes combinaisons de capacités, d'armes et d'équipement.

    Le seul point noir à mon sens, est la réalisation de la Dark Zone. Elle est relativement bien amenée en jeu, mais manque cruellement d'objectifs. De plus, pendant un temps, les hackers ont été les rois de la montagne. 

    Si vous aimez le PvP avant tout, The Division n'est pas fait pour vous.
    Si vous aimez le PvE avant tout, foncez, y'a que du bonheur là dedans
  • 6 juil. 2016
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    C'est un jeu vraiment plaisant à prendre en mains, les parties sont frénétiques, le gameplay aussi.

    Les personnages ont tous un gameplay qui leur ait propre, ce qui casse la monotonie quand on enchaîne les parties. Les maps sont bien pensées, pour la plupart, les mods de jeu aussi. Bref, le tout est assez fun à jouer (personnellement, je trouve que ça prend tout son sens quand on joue en équipe, sur vocal -- là, ça ne ressemble plus à la même chose ^^) .

    Pour les cotés négatifs actuels, je dirais que l'équilibrage des perso n'est pas encore bon. Malgré quelques patchs, certains roulent sur les autres sans problème (par ex, Soldat 76 qui peut faire des trous avec son ulti et qui a de grosses capacités de soins) , alors que d'autres sont funs à jouer mais presque inutiles vu leur faible puissance (pour Hanzo, seul son ulti est intéressant) . 

    Un autre point négatif, à mon avis, est lié à la "cosmétique". Il y a beaucoup de tenues pour chaque personnage, mais on voit bien que bli² ne s'est pas trop creusé la tête. On croit qu'il y a huit tenues pour chaque personnage, mais en réalité, c'est juste quatre tenues avec une deuxième identique en swap colors.

    Conclusion : si vous aimez les FPS fun, sans prise de tête, et sur lesquels vous pouvez jouer avec des amis, vous pouvez foncer. Il ne coûte que 40€ (et encore, si vous allez sur [certaines boutiques en ligne], ce sera moins chère ^^) .
  • 15 mai 2016
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    Par Avatar de Keydan Keydan
    Comme en témoigne mon temps de jeu, je m'y suis bien accroché à ce Battelborn, avant toute chose car le coté PvE du jeu en coop est très plaisant.

    Le nombre de héros et leurs différentes approches de jeu arrivent facilement à vous faire oublier le peu de missions disponibles et on débloque les personnages avec plaisir dans une ambiance fun mais moins mature que Borderlands.

    Les gros soucis viennent de l'aspect PvP du jeu qui, de base, aurait dû être le gros morceau du jeu.

    Alors où est le problème ?

    C'est un ensemble de fausses bonnes idées. Les développeurs ont cherché à fusionner le style MOBA au pied de la lettre, sans réellement prendre en compte les spécificités d'un FPS.

    Résultat : le jeu est très mal équilibré du fait de certaines mécaniques comme l'Helix qui fonctionne très bien en PvE mais qui est très handicapante en PvP. En effet comme certains personnages sont très forts d'entrée de jeu, la nécessité de monter son Helix pour d'autres personnages (dont la monté en puissance est plus longue) devient vite un cauchemar qui finit par des matchs totalement déséquilibrés où des équipes ne peuvent tout simplement pas construire leur jeu de groupe car leurs hélix ne montent pas assez vite.

    Bref, c'est une déception au final car j'ai du mal à voir comment les développeurs vont arriver à équilibrer le tout sans se décider à mettre l'Helix de coté en PvP.

    Dans ces conditions je donne une note de 5.

    Un jeu sympathique où l'on prend plaisir à débloquer les Héros mais qui globalement manque de contenu et surtout d'équilibre.
  • 12 avril 2016
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    4 personnes sur 12 ont trouvé cette critique utile.
    J'ai commencé a jouer a The Division sur la bêt...et j'ai vraiment bien accroché sur la partie gameplay, coop, et sur le PvP en Dark Zone intense et fun.
    Je ne reviendrais pas sur la partie graphique, le jeu est beau, rien à redire. L'ambiance est bien retranscrite, les tags sur le murs, les décors intérieurs, vraiment chapeau bas à l'équipe artistique.

    Deux facettes : PVE et PVP

    Dans The Division, vous pouvez progresser sur la carte PvE ou sur la carte PvP (Dark Zone) .

    Dans la partie PvE, vous réaliserez toute votre progression initiale sur 30 niveaux.
    Cette progression inclut plein de missions secondaires dont certaines permettent de débloquer des bonus et des compétences.
    La partie PvE comporte également des missions plus importantes pouvant être réalisées à différents niveaux de difficultés.
    J'ai été très impressionné par l'IA des mobs qui vont vous contourner, tenter de vous encercler, se mettre à couvert. Pas mal du tout.

    Dans la partie PvP, vous pourrez aussi faire du PvE sur des mobs mais les objets lootés devront être extraits de la Dark Zone pour être utilisables.
    C'est durant l'extraction que vous risquez d'être tué par des Rogues (autres joueurs) voulant voler votre butin.
    Il y a actuellement 99 niveaux Dark Zone. Certains caps vous permettront d'acheter des schémas permettant de fabriquer des armes ou équipements légendaires.

    Sur le papier, c'est vraiment sympa... dans les faits :

    La catastrophe
    Tout est là pour faire de The Division un jeu fantastique. Quelques réglages sur le système PvP et on se dit, on va bien s'amuser... et là, c'est le début de la fin.

    Les bugs
    The Division n'est pas fini (comme la plupart des jeux, vous me direz) ... la plupart des compétences ne fonctionnent pas comme elles le devraient... Vous passez à travers la map en pleine mission... vous traversez les portes en roulade... vous devez relog ou mourir car vos compétences ne marchent plus... Vous êtes déconnecté en série (erreur Delta puis Mike) ... mais ce n'est que le début du problème.

    Les exploits bug en pagaille
    Là où il y du bug, il y a de l'exploit. Bon, sur un jeu solo, on s'en moque un peu. Sur un jeu multijoueur, exploiter un bug vous donne un avantage sur les autres joueurs et ça s'appelle tricher (non il n'y a pas d'autre mot pour ca ! ) . Et quand on voit que les grosses teams FR trouvent ça normal, il y a vraiment de quoi s'interroger sur la mentalité des joueurs en général. Donc sur The Division, vous pouvez tricher à tous les niveaux.

    Vous pouvez tricher pour obtenir des phoenix (argent permettant d'acheter des plans légendaires et d'améliorer l'équipement) ;
    Vous pouvez tricher pour looter des items légendaires ;
    Vous pouvez tricher pour améliorer votre régénération de vie en PvP ;
    Vous pouvez tricher pour vous sauver quand vous êtes renégats ;
    Vous pouvez tricher pour xp votre niveau DZ sans tuer un mob ou faire une seule extraction ;
    Vous pouvez tricher pour obtenir un nombre infini de composant de craft ;
    ...

    Vous l'avez compris, vous pouvez tricher sur absolument tout le contenu du jeu. Et le nombre de tricheurs est juste affolant (et ils trouvent ça normal) . Et encore mieux, Ubisoft valide la tricherie avec humour, donc vous ne risquez rien !

    Les cheats sur PC
    Comme si cela ne suffisait pas, les développeurs de Massive nous ont pondus une architecture avec les données sensibles du jeu coté client. Donc maintenant, en plus des exploits, il y a des cheats permettant de se téléporter, de voler, de vider son chargeur en 1/2 seconde, etc., etc. Et il n'y a aucun système d'anticheat sur ce jeu. Oui, vous avez bien lu.

    Ubisoft est clairement à coté de la plaque, ils sont totalement dépassés et le problème ne sera pas réglé avant longtemps si même il est réglé un jour.
    Il n'y a aucun intérêt à s'investir dans un jeu où vous allez vous mesurer 99 % de temps à des tricheurs en tout genre, avec un éditeur incompétént et incapable de réagir. Vous voilà prévenu.
    Publié le 12 avril 2016 à 09:31, modifié le 12 avril 2016 à 09:35
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 15 mars 2016
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Pour le contexte : j'avais déjà testé les deux week-end de bêta fermée et, n'étant pas fan du PVP, je n'ai pas testé la DarkZone. Je ne me prononcerai donc pas sur ce point.

    Les plus :
    - les graphismes (beaucoup critiqués mais je ne les trouve pas si mal) , avec pas mal de détails ;
    - l'ambiance est bien rendue avec pas mal de détails (fermer les portes de voitures ou exploser les éléments de décors) et plusieurs bâtiments dans lesquels on peut rentrer ;
    - la ville est relativement vivante (du moins aussi vivant que puisse être un monde post-apocalyptique) ;
    - une évolution à un bon rythme, pas trop rapide pour ne pas entacher la durée de vie, et pas trop lente pour ne pas écœurer le joueur ;
    - réaliste mais pas trop : j'entends par là que les headshots font très mal sans pour autant qu'ils ne suffisent à défoncer un boss en un coup ;
    - les bases évolutives avec les différentes ailes à améliorer.

    Les moins : 
    - le système de personnalisation ridicule avec des visages tous plus moches les uns que les autres, on va vite se retrouver avec des clones façon Matrix ;
    - les ennemis se suivent et se ressemblent (encore des clones) ;
    - pour un Tom Clancy, je trouve qu'il manque cruellement d'infiltration (lorsqu'on snipe un ennemi isolé avec un silencieux, le groupe nous saute dessus comme si on avait un panneau "c'est moi qui ai flingué ton pote" sur la tête) ;
    - j'ai appris qu'Ubisoft envisageait des "extensions" payantes ... ça me fait peur : je préfèrerais voir un système de mises à jour gratuites à la GTA, qui dispose pourtant d'un contenu impressionnant et qui coûtait le même prix à sa sortie,  que des "extensions" payantes à la Destiny qui n'apportent finalement pas tant que ça au jeu (mais c'est mon point de vue personnel) ;
    - on peut flinguer les animaux mais pas les pégus qui se baladent en nous insultant ;
    - pas de véhicules ;
    - j'aurais apprécié de pouvoir partager une même base avec quelques amis ;
    - les textures invisibles et autres passages pas si libres que ça : il arrive que vous ne puissiez pas vous mettre à couvert derrière certaines surfaces pourtant suffisamment grandes et il arrive également (un peu trop souvent à mon gout) qu'on ne puisse pas passer par dessus certains obstacles pourtant pas si hauts.

    Pour conclure, je dirais que c'est un bon jeu à l'ambiance bien rendue mais qui pourrait être plus riche en terme de contenu, sans pour autant rendre les joueurs plus pauvres... Ubisoft, ne répétez pas les erreurs d'Activision et inspirez vous plutôt de Rockstar.
    Publié le 15 mars 2016 à 12:44, modifié le 15 mars 2016 à 12:49
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 12 déc. 2015
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de Miraj Miraj
    J'ai passé plus d'une semaine à tester ce jeu dont tout le monde parle.

    Étant déjà un habitué de la franchise de Call of Duty (j'ai joué à Black Ops, Black Ops 2, Mordern Warfard 2 et 3, Advanced Warfard) , je m'attendais à de la qualité de la part d'Activision (qui nous a toujours donné du contenu correct dans l'ensemble) , et je n'est pas été déçu sur ce coup là.
    Black Ops 3 est, contrairement à ce que l'on peut penser, bien différent de ses deux petits frères, BO1 et BO2 (qui étaient déjà très bons) . Les nouvelles maps sont originales et assez grandes, on aurait pu s'attendre à se lasser de Nuketown et pourtant, le remake de cette map est très réussi. Les graphismes, dans leur ensemble, sont réussis également. Le mode online n'est pas mal. Le mode campagne (que je ne trouvais pas terrible dans les versions précédentes) est très bon car il a une meilleur durée de vie que dans les versions précédentes. Il n'y a rien de particulier à dire sur le mode Zombi, il est bien. Le seul point négatif est que le mode campagne et de nombreux autres éléments ne sont pas disponibles pour les utilisateurs de PS3 et Xbox 360.
    Ma conclusion est que Call of Duty - Black Ops 3 est un très bon FPS pour les consoles next-gen.
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 22 déc. 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    Bonjour les gens, voici ma critique de Left 4 Dead 2.
    A savoir que j'ai eu le jeu pendant une offre de Valve à Noël, donc y'a 363 jours précisément.

    N°1 : Configuration du PC
    Pour du 25fps constant ou presque : un vieux AMD 1. 60GHz dual core + radeon hd 6320 en 800*600 passe largement.
    Sinon un processeur 2GHz dual core, et le jeu devrait être proche du 30 fps constant. A savoir que ce jeu pompe plus le processeur que la carte graphique. On peut dire que c'est ok pour jouer sur un PC bas de gamme sans soucis de gameplay. Pas besoin donc d'une GTX660 et d'un i7 3770K pour jouer ^^
    Prévoyez 10 Go pour le jeu, environ 8. 8~ pour le jeu lui même, mais gardez de la place pour les mods ^^

    N°2 : Jeu solo
    Nul. Les bots sont des spartiates en précision et teamplay, je suis obligé de le dire, car en fait, si le joueur meurt, game over. Même si un bot a un défibrillateur sous la main. En expert, ils tiennent pas. Pour faire simple, en facile un zombie vire 1pv, 2pv en normal, en avancé je ne sais pas, mais 10pv en expert, et ils ne repoussent pas les zombies. Voilà.  
    Ce jeu mérite un... 6/10 en solo. Les bots sont l'incarnation même du joueur qui essaie mais qui ne réussit pas.

    N°3 : Online
    - Campagne : Simple, on la fait une seule fois généralement. Pas mal de boulets qui jouent solo et qui hurlent "wtf fcking noobs" avant de quitter quand un Hunter arrive.
    - Versus normal : Poubelle. Clair, net, précis.  
    - Versus réalisme : Là c'est mieux. Les "auréoles" visibles à travers les murs pour les humains sont désactivées, mais pas pour les zombies. Ce qui fait que si un de vos pote se fait massacrer par un Hunter au coin de la rue, vous ne le verrez pas. Bon, ce mode n'est pas parfait, des gens ne jouent pas en équipe (exemple : A est sur le point de mourir, B est en bonne santé avec un médikit, B ne donne pas son médikit à A et donc A meurt bêtement suite à ses blessures ou C est un loup solitaire, et consomme les objets de soins sans se soucier de D qui en a besoin) ou des "rushers". C'est similaire aux campeurs sur un Battlefield ou un Call of Duty. Ils ne jouent pas pour le fun, mais pour gagner. Et donc ils sprintent d'un abris à l'autre SANS RIEN TUER. Le but étant de laisser les joueurs infectés loin derrière car les zombies vont moins vite que les humains de base.
    - Collecte. Poubelle. Versus avec la fin du premier chapitre. Aucun intérêt car les gens campent avec la Spitter sur la voiture (morve = explosion du bidon)
    - Survie. Très bon mode. Mais voilà. Le but étant de survivre en difficulté normale puis avancée au bout d'une minute. 40 secondes, puis toutes les minutes, un tank. Et pas de limites pour les spéciaux. Donc vous pouvez mourir en 3. 2 secondes par un troupeau de Hunter, 4 Boomers et 2 Tanks. Maps jouées : Attrium et Pont. Sur les 20 maps disponibles.  
    - Mutations. Modes de la communauté, du simple (M60 illimité) à l'impossible (8 infectés spéciaux + pas de temps de spawn + Tanks)


    Les infectés :  
    - Normaux. Ils sont normaux, sauf un qui est en armure et qu'il faut taper dans le dos.
    - Boomer. Explosif mort-vivant. Son vomi attire la horde s'il touche quelqu'un, et quand il explose, envoie ce même vomi sur les joueurs à proximité. Une balle le tue généralement. Repoussez le s'il est au corps à corps.
    - Spitter. Crache de la morve acide. Plus vous restez dedans, plus elle fait mal. La Spitter ne bouge plus pendant 1. 5 secondes après avoir craché, et laisse une petite flaque de morve sur son corps à sa mort.
    - Smoker. Utilise sa langue pour ligoter un joueur et le traîner au corps à corps ou à un endroit où il n'avance plus. Il bloque les actions de la victime.
    - Jockey. Saute sur sa victime pour faire du rodéo jusqu'à qu'elle tombe à terre.
    - Hunter. Comme le Jockey. En plus violent.  Et jusqu'à la mort
    - Charger. Il charge, percutant les joueurs. Il bloque le premier touché et le percute jusqu'à la mort.
    - Tank. DANGER. Puissant, rapide, sac à PV. Faîtes vous toucher, vous volez. Il peut tuer d'un coup en vous envoyant promener dans le vide, la chute étant mortelle. Le mieux est de l'asperger de bile de Boomer (via la bombe) pour que la horde le bloque un peu.  


    Voilà, c'est globalement L4D2.
  • 19 mars 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    5 personnes sur 6 ont trouvé cette critique utile.
    Les points positifs :
    Jeu très dynamique. Les Titans, sauts contre les murs et au-dessus des toits sont sympas.

    Points négatifs :
    - Le son : on dirait un son mono et pas stéréo (quand un joueur situé à notre droite nous tire dessus, le son provient d'en face).
    Il n'y a aucune profondeur de champ : un tir effectué à 20 cm de ton oreille sera au même volume qu'un tir situé à plus de 10m.

    De plus, en mode campagne, on ne peut pas retirer complètement la musique, et il y a une voix-off qui ne s'arrête jamais de parler... résultat : on n'entend pas les bruits de pas, ce qui est dommage puisqu'un ennemi arrivant par derrière peut tuer d'un seul coup.
    Autre erreur technique : il y a un problème d'occultation du son (même après l'avoir correctement réglé dans l'interface) c'est à dire qu'il manque des sons : c'est tout de même dommage de ne pas entendre un gars qui nous tire dessus sous prétexte qu'il est situé à plus de 20 mètres ! Dans ce cas de figure, on meurt sans se rendre compte que quelqu'un nous tirait dessus (la barre de vie est quasi invisible et notre personnage ne fait même pas un cri de douleur pour indiquer une blessure).

    Pour pallier ce manque de lisibilité, il y a bien de temps à autres un triangle prévu pour indiquer la direction d'un tir ennemi, sauf que dans un triangle équilatéral, il y a trois sommets, on est sensé suivre lequel ? Jouez à Hawken s'il vous plait messieurs les développeurs et vous verrez un indicateur de direction de tir correct ou bien, utilisez le bon vieux cône 3D...

    - Pas (ou très peu ? ) de bonus de dégâts en fonction de la précision : on tire une pleine rafale exactement entre les deux yeux d'un gars qui arrive, lui, il donne juste un coup de pied : c'est celui qui reçoit le coup de pied qui meurt sur le coup... ou alors, toujours après avoir visé entre les deux yeux d'un gars, on se fait one-shooter parce que lui... il tire juste une fois en effleurant la semelle de notre botte gauche (comme après la mort, on a le flash back de l'action du point de vue de celui qui a tiré, on en a la preuve).

    - Un FPS avec des niveaux débloquant des capacités de plus en plus puissantes ? Ce n'est pas l'idée que je me fais d'un jeu joueur contre joueur, surtout dans un FPS. Je suis nostalgique des Quake Wars et autres qui n'avaient que faire des déblocages et des niveaux : tout est débloqué dès le départ pour chaque profession, seul le skill compte. Ici, non seulement un débutant sera perdu, mais en plus, désavantagé matériellement.

    - Enfin, pourquoi ne pas avoir implémenté un mode offline ou solo pour s'entraîner ? En effet, rien que le réglage de la sensibilité de la souris est un casse tête (le mode d'accélération de la souris est beaucoup trop violent même avec la sensibilité minimale). Un mode offline comme dans la plupart des FPS me paraît indispensable, là, l'ennuyant "mode" entraînement ne permet même pas de tester les différents items avant de les utiliser en PvP...

    En résumé, j'ai bien conscience que la note est basse pour un jeu aussi bien fait dans sa mécanique de base, sauf que l'absence de prise en compte de la précision pour le calcul des dégâts est absurde (elle avantage grandement les armes capables de one-shot-sur-le-bout-de-la-semelle) , la médiocrité du son est une erreur technique, c'est aussi le seul jeu où j'ai un problème de synchro verticale, très perturbant (qui empire quand j'utilise le mode "synchro verticale"). Beaucoup de joueurs se plaignent également des déséquilibres. Personnellement, je passe à autre chose...

    PS : J'ai réinstallé UT3 pour comparer la jouabilité... ouf : la souris redevient précise, pas besoin de regarder un triangle qui pointe trois directions pour deviner d'où viennent les tirs (les sons et les effets visuels suffisent) , pas de fil de chaussette en guise de barre de vie... on respire quoi.
    Publié le 15 mars 2014 à 15:21, modifié le 19 mars 2014 à 00:35
    5 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 7 mars 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    2 personnes sur 3 ont trouvé cette critique utile.
    Grand fan de la première heure de Battlefield, Wolfestein, PlanetSide large-scale, j'ai vécu l'arriver de Battlefield 3 comme le messi,

    Le jeu est d'une beauté incroyable, l'optimisation est également trés bonne, les effets sont de toute beauté, et l'ambiance sonore est fidèle a la réputation de DICE. La campagne Solo est pauvre, peu convaincante, peu difficile (même au niveau maximum de difficulté) , se rapproche d'un Call of duty linéaire, et sans grand intêret. Les campagnes Coop souffrent du même défaut, et ne vous occuperons uniquement quelques heures.

    Mais quesqu'on s'en fou ? l'interet d'un BF3, c'est le multi !
    Le multi de BF3 néanmoins a beaucoup changé avec le temps, la ou avant nous avons un FPS entre stratégie sérieuse & amusement, nous avons ici qu'un bête shooter callofiser run & die. Certe, les véhicules sont légion, mais c'est tout la le problème.

    Au final, je resterai à exploiter le seul mode qui me convient au niveau de l'équilibrage véhicule / respawn, le mode rush.
    Si BF3 n'est pas un mauvais jeu, il n'en reste pas moins un mauvais BF d'aprés moi.
    2 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 20 janv. 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    Un jeu époustouflant, tant de par la liberté qu'il offre au niveau des déplacements que par ses graphismes.
    Il faut également saluer les innovations par rapport aux FPS classiques tels que le système de crafting du matériel, les quêtes annexes ou la chasse.
    L'équipement est varié et tous les styles de jeu se plairont à dégommer du pirate.

    En revanche, la quête principale méritait d'être plus poussée : les personnages sont trop peu exploités et l'histoire dans son ensemble est trop courte (comptez moins de 20 heures en mode difficile).
    Un mode difficile, d'ailleurs, qui reste trop facile. On peut saluer l'IA qui fait mieux que le médiocre Hitman, mais reste toutefois largement en deçà des Metal Gear.
    La capture des camps ou des tours est trop répétitive. Une lacune que comble en partie les quêtes venant après leur capture. Nous aurions tout de même aimé un peu d'originalité ça et là dans les combats.
    Les bugs sont pratiquement absents en solo, mais ne vous aventurez pas du coté du multi : catastrophique. Far Cry rejoint la lignée des jeux récents qui sont sortis sans être achevés (pour le multi tout du moins).

    Pour conclure, un solo globalement bon, et un multi qui semble voué à disparaître, sauf mise à jour conséquente de la part d'Ubisoft.
    Publié le 20 janv. 2013 à 17:45, modifié le 20 janv. 2013 à 17:48
  • Afficher les critiques suivantes