Gaijin Entertainment dévoile Cuisine Royale

Initialement imaginé comme un poisson d'avril, Cuisine Royale s'impose comme un jeu à part entière de Battle Royale, dans lequel la survie peut dépendre d'ustensiles de cuisine.

Gaijin Entertainment dévoile Cuisine Royale

Manifestement, Playerunknown's Battlegrounds est une source d'inspiration à plus d'un titre : le jeu a évidemment popularisé le Battle Royale, mais aussi imaginé la possibilité d'utiliser une poêle pour éviter une balle ou un carreau d'arbalète. Deux composantes que Cuisine Royale reprend manifestement à son compte : dans le Battle Royale du studio Gaijin (à qui l'on doit notamment War Thunder ou Crossout), les joueurs s'affrontent jusqu'au dernier survivant mais utilisent des ustensiles de cuisine pour se protéger, voire attaquer.
Le joueur débute en caleçon et devra augmenter ses chances de survie avec ce qu'il trouve sur le champ de bataille. C'est-à-dire ici une passoire en guise de casque ou un wok et un moule à gaufres pour se protéger...

Et si le jeu fait figure de blague, c'est notamment parce que Cuisine Royale a été imaginé initialement comme un poisson d'avril (pour Enlisted). Finalement, le studio Gaijin en fait un vrai projet, distribué totalement gratuitement. Le jeu intègre certes des loot boxes (contenant manifestement diverses sortes de caleçons), mais elles-aussi sont distribuées gratuitement -- des loot boxes « gratuites », c'était l'un des éléments de la blague du poisson d'avril. Et pour ceux qui considéreraient que leur virilité pourrait être mise à mal par le fait de « faire la cuisine en petite tenue », le jeu intègre aussi la possibilité de « mâchonner un bout de cigare, comme un vrai dur ». Ca tient à peu de chose.
Pour les curieux, les inscriptions à Cuisine Royale sont ouvertes sur un site dédié.

Réactions (23)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Cuisine Royale ?

4 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (4 évaluations | 0 critique)
6,1 / 10 - Assez bien

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.