Premier aperçu du gameplay de KeyStone

Le studio Digital Extremes annonçait récemment le développement de KeyStone, un FPS compétitif multijoueur, mais laissant aussi la part belle à une forme de stratégie, puisque les joueurs composent un deck de cartes qui détermineront leurs aptitudes en cours de match.

Voici quelques jours, le studio canadien Digital Extremes (qu'on connait notamment pour être à l'origine de Warframe) annonçait le développement de son prochain titre, Keystone, plongeant le joueur dans un univers de science-fiction rétro-futuriste, au ton décalé. Le jeu fait d'ores et déjà l'objet d'un alpha-test encore très confidentiel, mais pour l'instant, le développeur se montre avare en détails quant au gameplay -- notamment parce qu'il peut encore évoluer en fonction des commentaires des premiers testeurs.

Premier aperçu du gameplay de KeyStone

Pour autant, KeyStone est présenté comme un FPS, multijoueur et compétitif, qui se veut rapide et intense, tout en laissant la part belle à l'action mais aussi à la stratégie. Un gameplay « stratégique » car le jeu intègre un système de decks de cartes à collectionner, qu'il faudra composer avec soin afin de déterminer les capacités spéciales de son personnage, mais aussi parce que la gestion du temps (via les cooldown) doit manifestement jouer un rôle important dans le gameplay.
Par défaut, chaque héros jouable a dispose d'une arme qui lui est propre (et qui pourra être progressivement améliorée en cours de match), mais aussi deux capacités spéciales qui déterminent son gameplay (à chacun de trouver le héros qui correspond à son style de jeu). Et outre leurs effets, ces deux capacités sont soumises à un cooldown qui peut être long -- selon le développeur, il conviendra donc de les utiliser à bon escient et surtout au bon moment.

Mais l'un des principaux enjeux du gameplay repose sur les collections de cartes : pour chaque héros, le joueur compose un deck qui réunit nombre de cartes aux effets variés. Les unes pourront par exemple restaurer des points de vie ou des points d'armures, voire octroyer des améliorations d'armes, d'autres donneront accès des objets spéciaux (des tourelles ou des pièges à poser), d'autres encore permettront de débloquer des armes particulières (qui ont un nombre fixe et limité de munitions), pourront octroyer des buffs (qui durent le temps du match à moins d'être annulés par un adversaire) ou des pouvoirs spécifiques (qui octroient un « avantage explosif » très temporaire), etc.
Les cartes sont donc déterminantes mais ne peuvent pas être jouées n'importe comment puisque les joueurs doivent les hiérarchiser dans leur deck : elles seront nécessairement jouées dans l'ordre, au fur et à mesure qu'elles seront « consommées » en cours de partie. Et pour pimenter encore le gameplay, le développeur souligne que les cartes ont toutes un cooldown bien précis. En d'autres termes, un joueur qui compose un deck de cartes puissantes (avec donc de longs temps de chargement) ne pourra en utiliser qu'un petit nombre, par opposition au joueur qui préférera des cartes moins puissantes mais plus rapides à jouer. Là encore, les joueurs devront faire preuve de stratégie.
Et cette même approche « réfléchie » doit rester le maître-mot en cours de match également car même si le jeu mise sur l'action rapide, l'interface intègre aussi un « détecteur de mouvement », un radar (ou une mini-map) qui sert à détecter les adversaires qui se déplacent (et inversement). En d'autres termes, un ennemi immobile ou silencieux reste invisible sur l'écran du détecteur et pourrait se faire oublier afin de surprendre des ennemis imprudents.

Si KeyStone est encore en alpha et que le gameplay peut donc encore évoluer drastiquement, on comprend la philosophie du développeur : s'appuyer sur des mécaniques de jeu rapide, mais obligeant aussi à certaines réflexions préalables, notamment pour anticiper le déroulement des affrontements. Pour les curieux, les inscriptions à l'alpha sont ouvertes sur le site officiel.


  • En chargement...

Que pensez-vous de The Amazing Eternals ?

1 aime, 2 pas.
Note moyenne : (3 évaluations | 0 critique)
4,7 / 10 - Intéressant