PUBG « désactive temporairement » son système de ventes d'objets

PUBG « désactive temporairement » son système de ventes d'objets via le Steam Market. De quoi éviter toute assimilation à un jeu d'argent et de hasard et se mettre en conformité avec les autorités de régulation hollandaises ?

Parce que s'étriper avec des dizaines d'autres joueurs n'empêche pas d'avoir du style, les joueurs de PUBG peuvent personnaliser leur personnage notamment avec des tenus et skins cosmétiques. Et ces objets, parfois rares et convoités, peuvent faire l'objet d'échanges commerciaux (contre espèces sonnantes et trébuchantes) via le Steam Market ou dans le cadre d'échanges directs avec les autres joueurs.
Dans une brève note publiée sur Steam, le studio PUBG Corp. précise que ces systèmes d'échanges vont être « désactivés ». Le studio explique ce choix par le fait que les échanges directs sont parfois détournés pour mettre des objets en vente sur des plateformes tierces et qu'il s'agit là d'un détournement du fonctionnement normal des mécanismes commerciaux du jeu. Ils vont donc être désactivés « temporairement, le temps de trouver de meilleures solutions ».

PUBG « désactive temporairement » son système de ventes d'objets

Si le studio ne détaille pas davantage ces motivations, on imagine que le commerce sur des plateformes tierces est perçu comme un manque à gagner indu (les échanges via le Steam Market rapportent une commission à l'éditeur, mais les échanges directs sur autre plateforme échappe à toute forme de monétisation pour PUBG Corp).
Mais l'annonce fait peut-être aussi écho aux récentes problématiques sur les loot boxes et la volonté de régulation de certains Etats. On se souvient notamment que la Hollande annonçait récemment mettre en demeure plusieurs exploitants de jeux intégrant non seulement un système de loot boxes à leur modèle économique (comme PUBG) mais aussi la possibilité d'en vendre le contenu en vue d'un gain financier. Une double composante (un gain aléatoire et un gain financier) permettant de remplir les conditions de définition du jeu d'argent et faisant donc basculer le jeu sous le régime juridique des jeux d'argent, et non plus seulement celui des jeux vidéo.
Que ce soit la raison en cause ici ou non, en désactivant les options de ventes d'objets (et donc la possibilité d'un gain financier), PUBG se met donc de facto en conformité avec les exigences de l'autorité de régulation hollandaise et évite la qualification de jeu d'argent -- sans avoir à revoir son modèle à base de loot boxes.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Playerunknown's Battlegrounds ?

6 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (7 évaluations | 0 critique)
6,2 / 10 - Assez bien