Rainbow Six Siege à l'Intel Extreme Masters - Entrevue avec l'un des participants

La première saison de la Rainbow Six Pro League a officiellement débuté le 4 mars, lors de la dixième saison des Intel Extreme Masters qui se déroulent actuellement en Pologne, dans la ville de Katowice – et plus précisément dans son superbe complexe sportif Spodek. Les 8 meilleures équipes européennes se sont affrontées durant cette compétition retransmise sur Twitch. L’une d’elle contient dans ses rangs un membre JeuxOnLine ; interview.

IEM à Katowice

L'Intel Extreme Masters est le théâtre des rixes virtuelles des plus grands champions de la planète sur les mastodontes de la scène sportive que sont Counter Strike: Global Offensive, League of Legends et StarCraft II. Claviers et souris remplacent ici ballons et autres cuirs pour une expérience tout aussi captivante, chargée en émotion et suivie que le sport traditionnel. En parallèle, sur une scène plus « modeste », des nouveaux venus font leur apparition comme Heroes of the Storm, HearthStone ou Rainbow Six Siege. Pour ce dernier, disponible depuis le 1er décembre, l'évènement sera le premier véritable test sur la scène sportive. On sait les développeurs de plus en plus sensibles à la question de l’E-sport, qui peut se révéler comme un véritable atout tant pour la visibilité que pour la bonne santé apparente d'un titre. L’enjeu semble donc être de taille pour Ubisoft. Et si leur jeu parait posséder les composantes essentielles pour voir la compétition s’y épanouir, parviendra-t-il à captiver l’audience et à se construire un public ? Pour commencer à répondre à cette question, Aheris, membre JeuxOnLine et qualifié pour l’Intel Extreme Mastes à Katowice sur Rainbow Six Siege avec son équipe Epsilon, vient répondre à nos indiscrétions.

4he, aussi connu comme Aherys- dans nos contrées, à Katowice.
4he, aussi connu comme Aherys- dans nos contrées, à Katowice.

Commençons par le commencement. Peux-tu nous présenter les membres de ton équipe et son histoire?

Le line-up Epsilon R6S PC est le plus jeune line-up de toute la pro league, créé seulement une semaine avant les dernières qualifications de cette dernière. En sus du staff, nous disposons de 6 membres : “Hansen” (Support/Défense), “Legendz” (Support/défense), “Jahk” (Assaut/Défense), “Rck” (Assaut/ROAM), “Safhiiz” (coach/remplaçant) et moi-même, “4he”, (Opener/roam & capitaine).

Alors que vous ne vous y attendiez peut-être pas, ton équipe se retrouve qualifiée à l'ESL Katowice 2016. J'imagine que cette qualification provoque une certaine joie et une fierté.

Effectivement, partir faire les IEM en Pologne c’est quelque chose de fabuleux ! Nous sommes tous des amoureux de la compétition, c’est un événement énorme avec une organisation et des moyens incroyables : en d’autres mots, c’est une consécration pour tout joueur E-sport que de poser un pied à Spodek !

Et potentiellement des contraintes, notamment le déplacement ?

C’était un peu hardcore, en effet, dans la mesure où nous avions été prévenus de notre départ seulement une semaine avant, ce qui est très court comme délai. Forte heureusement, ESL s’est occupé de tout et a financé l’intégralité de nos besoins (avion, hôtel, taxi, vivres, boissons, …). On était chouchouté aux petits oignons et c’était au final très agréable.

N'avez-vous pas peur que cette aventure "casse" quelque chose entre vous?

L'équipe Epsilon R6S PC lors de l'IEM.
L'équipe Epsilon R6S PC lors de l'IEM.

Non, absolument pas, au contraire ! La force d’une équipe, c’est son mental. Notre première map a été catastrophique (5-0 pour Dat flammers) et nous avons immédiatement redressé la barre avec une victoire 5-2 lors du match retour. Le deuxième match, cette fois-ci contre l'équipe Team Coolermaster, s'est soldé par une défaite extrêmement serrée (6-5 et 6-5) constituant les deux matchs les plus longs de la pro league. Je pense qu'avec cette opposition, nous avons prouvé qu’une toute jeune équipe peut se mesurer à celles qui travaillent depuis le début leurs stratégies, mais également qu’on a la rage de vaincre et qu’on ne lâche jamais le morceau. À nous à présent de combler l’expérience qui nous a fait cruellement défaut pour monter en puissance.

L'équipe amateur que vous étiez est donc en train de faire ses premiers pas dans le monde professionnel. Peux-tu nous en dire plus sur les obligations que ce statut engendre?

Effectivement, c’est un premier pas dans le monde professionnel, voire même les premiers pas en LAN tout court pour certains de nos membres. Les obligations nouvelles pour nous sont principalement d’ordre médiatique et comportementale ; il faut montrer une image pro dans la vie de tous les jours, en match comme en ranked et éviter ce que l’on appelle les “drama”. Il faut être également être solide, fairplay… certains moment sont difficiles quand tout ne se passe pas comme prévu, sans compter la pression sur les épaules ; il faut être capable de la gérer.

Quels sont les apports de votre structure, en l’occurrence Epsilon ? Êtes-vous soumis à des résultats ?

Epsilon est une structure E-sport professionnelle spécialisée dans la monté en puissance d’équipes. Leur but est de repérer des talents et de les hisser au sommet. Il n’y a pas d’obligation de résultats, mais évidement, si un joueur ne se révèle pas au niveau des espérances de la structure, il ne pourra y rester.

Que penses-tu de la place de RS : Siège dans le milieu de l'E-sport? Le jeu possède-t-il les caractéristiques nécessaires à une scène compétitive ? Peut-il gagner en importance et popularité ?

Il est impossible de prédire a 100% l’avenir d’un jeu en E-sport, ça dépend de trop de paramètres comme nous le prouvent TitanFall ou Evolve. R6 possède tout ce qu’il faut pour en faire LE nouveau FPS par excellence : il est intéressant à regarder, incroyablement profond et stratégique. Sa politique du “easy comeback” offre également des retournements de situation assez impressionnants. Je pense notamment à Wtf vs Penta sur Plane (à voir à 2h47 minutes sur le replay Twitch). Malheureusement, les bugs et le problème du netcode viennent entacher le tableau et laissent planer un ombre sur l'avenir du titre. S'il va falloir encore attendre un à deux ans avant de pouvoir juger, je peux d'ores et déjà vous dire que ça part très très fort ! 

Revoir l'intégralité de la compétition

Watch live video from Rainbow6 on www.twitch.tv

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Ubisoft Entertainment ?

21 aiment, 17 pas.
Note moyenne : (38 évaluations)
5,5 / 10 - Assez bien